le kaki

Publié le par nema frantz

le kaki

Le kaki est le fruit du plaqueminier faisant partie de la grande famille des bois durs comme l’ébène. Il est le seul arbre de cette famille à produire un fruit comestible. Le kaki est le fruit national du Japon. Il est également cultivé en Chine, en Israël, en Corée ainsi qu’aux États-Unis. Il y a des centaines de variétés différentes de kaki mais on peut les classer en deux grandes catégories soient le kaki d’Asie et le kaki américain, une plus jeune espèce. Ces fruits sont disponibles en automne, soit de septembre à décembre environ. Les kakis demeurent accrochés à l’arbre même après la chute des feuilles.  

Les deux variétés d’Asie les plus populaires sont le hachiya et le fuyu qui ont la grosseur d’une tomate. Le hachiya possède une chair sucrée et tendre ainsi qu’une pelure mince et lisse de couleur orangée. Il doit être consommé lorsqu’il est très mûr et très mou sinon il n’est pas comestible. Quant à lui, le fuyu peut être consommée lorsqu’il est encore ferme. Ce fruit renferme des graines brunes non comestibles à retirer avant de le consommer.

Valeur pour

Calories 127
Lipides 0,4 g 
Cholestérol 0 mg 
Sodium 1 mg 
Potassium 310 mg 
Glucides 34 g 
Protéines 0,8 g 
Vitamine A0%Vitamine C66 mg
Calcium27 mgFer2,5 mg
Vitamine D0%Vitamine B60%
Vitamine B₁₂0 µgMagnésium

0%

VERIRL

le kaki
le kaki

Nutrition et santé

Le kaki compte parmi les fruits les plus riches en sucre (comme le raisin et la cerise), avec 15g de glucides pour 100g. Il est donc assez énergétique, bien que son apport calorique reste très raisonnable (66kCal/100g). Il présente plusieurs atouts nutritionnels :

  • Teneur en vitamine C : avec 7mg de vitamine C pour 100g de fruit, le kaki est une source intéressante pour cette vitamine si précieuse en hiver.
  • Richesse en pro-vitamine A ou carotène (pigment qui lui confère sa jolie couleur orangée) et en lycopène : ces deux substances anti-oxydantes ont un rôle protecteur vis-à-vis des maladies cardiovasculaires et de certains cancers.
  • Teneur en fibres solubles : essentiellement présentes sous forme de pectines (jusqu'à 2,5g pour 100g de kaki), ces fibres sont utiles pour stimuler en douceur le transit intestinal.

Publié dans la flore

Commenter cet article